2016 Année Sainte de la Miséricorde

Dernier ajout : 15 mars 2016.

Derniers articles

Mgr Camiade : envoi de la Mission Zachée

Mercredi 6 avril 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Chers pèlerins de la Mission Zachée,
Vous avez répondu présent à l’appel du père de Gouvello et du diocèse de Cahors pour accompagner Notre-Dame de Rocamadour sur les chemins du Lot jusque dans tous les villages, à la rencontre des habitants de cette terre bénie parcourue, au long des siècles par de nombreux saints. Y vivent encore aujourd’hui un bon nombre de chrétiens, mais aussi des agnostiques, des incroyants ou des croyants appartenant à d’autres religions. Tout homme de bonne volonté porte en lui (...) Lire la suite »

ND de Rocamadour visite la paroisse

Mardi 15 mars 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Mission Zachée
Monseigneur Camiade, dans sa feuille de route pour l’année de la Miséricorde, propose l’Evangile de la conversion de Zachée comme "texte phare "de cette année. Dans un esprit d’union, une mission de jeunes "pèlerins missionnaires "partira de Rocamadour ; elle visitera tous les lieux de culte dans toutes les paroisses du diocèse. La Vierge, portée par un âne vient tous nous visiter. Dans chaque village est organisée une célébration, chaque soir à 18h30 (ce pourra être une messe selon la (...) Lire la suite »

UN DIMANCHE POUR (RE)DÉCOUVRIR LA JOIE D’ÊTRE PARDONNÉ

Jeudi 3 mars 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

DIMANCHE 13 MARS EGLISE SAINT PIERRE DE GOURDON
DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE
• Messe dominicale, présidée par Mgr Laurent Camiade, homélie par le père Raguis.
• Repas partagé (chacun porte ses couverts et peut amener un plat salé ou sucré ou
une boisson et on met en commun)
• Exhortation sur la Miséricorde du père Raguis de 14h à 14h30
• Ateliers sur la Miséricorde et possibilité de se confesser de 14h30 à 16h
(Ateliers prévus : vidéo de témoignages ; discussions en petits groupes ; mur de libre
expression ; (...) Lire la suite »

Réciprocité et communion

Mercredi 17 février 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Un autre caractère particulier de la miséricorde apparaît ici : la réciprocité. L’amour miséricordieux n’est jamais unilatéral, même si on peut avoir l’impression du contraire – par exemple pour un père qui prend soin de ses enfants et les éduque, pour un médecin qui soigne un malade, pour un catéchiste qui donne de son temps et de ses forces à la communauté. Comme Paul le souligne à propos de la collecte à Jérusalem (2Co 8), celui qui donne reçoit toujours. C’est en cela que se révèle la nature de tout acte (...) Lire la suite »

Miséricorde et salut

Jeudi 11 février 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

« Une légende juive ancienne, tirée de l’ouvrage apocryphe La vie d’Adam et Ève, raconte que durant son ultime maladie, Adam aurait envoyé son fils Set, accompagné d’Ève, dans la région du Paradis pour aller y chercher l’huile de la miséricorde afin qu’on puisse l’en oindre et ainsi qu’il guérisse. Après que tous deux aient beaucoup prié et versé de larmes en cherchant l’arbre de vie, voilà que l’Archange Michel leur apparut pour leur dire qu’ils n’obtiendraient pas l’huile de l’arbre de la miséricorde et (...) Lire la suite »

Les œuvres de miséricorde

Samedi 6 février 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Il y a quatorze œuvres de miséricorde : les sept premières, dites œuvres de miséricorde "corporelles", ne sont que la reprise pure et simple, et légèrement complétée, de la parabole du Jugement dernier (Mt25,31ss) ; les œuvres spirituelles nous ont été transmises par une tradition qui trouve son origine dans les écrits des Pères de l’Eglise et qui devient probablement définitive, selon les termes que nous lui connaissons, au cours du XIIe siècle. Ce septénaire est l’aboutissement d’une recherche visant à (...) Lire la suite »

La Miséricorde, un chemin de conversion permanent

Mercredi 3 février 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Lorsque Benoît XVI a rendu visite aux détenus de la Prison de Rebibbia, il a repris la parabole des ouvriers de la vigne (Mt 20,1-16) pour expliquer combien, en Dieu, la justice est liée à la miséricorde, et que c’est même précisément dans la miséricorde que se réalise parfaitement la justice. Une conversion permanente nous est demandée pour conformer notre façon de penser à celle de Dieu : « la justice et la miséricorde, la justice et la charité qui sont des piliers de la doctrine sociale de l’Église, ne (...) Lire la suite »

Vendredi 5 février Rencontre autour de Mgr Camiade

Lundi 1er février 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Mgr Camiade vient recueillir nos actes de Miséricorde
A l’occasion du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde voulu par notre pape François, notre évêque Monseigneur Laurent Camiade vient à la rencontre de la paroisse ND des Neiges de Gourdon pour recueillir les actes concrets de Miséricorde que nous nous engageons à mettre en oeuvre à l’occasion de cette Année de la Miséricorde.
Le rencontre se déroule au Local St Siméon le vendredi 5 février à (...) Lire la suite »

Justice et miséricorde

Jeudi 28 janvier 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

Si l’on regarde l’histoire du peuple d’Israël, on a l’impression d’une tension permanente et presque d’une opposition entre la miséricorde de Dieu et sa justice, tension qui ‒en réalité‒ manifeste que la miséricorde est non seulement plus puissante mais plus profonde que la justice : « L’Ancien Testament nous enseigne déjà que, si la justice est une vertu humaine authentique, et si elle signifie en Dieu la perfection transcendante, l’amour toutefois est plus "grand" qu’elle : il est plus grand en ce sens (...) Lire la suite »

Le terme "Miséricorde" dans la bible

Samedi 23 janvier 2016, par Service Communication // 2016 Année Sainte de la Miséricorde

L’Écriture Sainte contient de multiples termes que les langues modernes traduisent par “miséricorde” ; c’est précisément pour cette raison que, dans les éditions actuelles, on trouve toute une série de variantes telles que “compassion”, “amour”, “grâce”, etc. Dans l’hébreu de l’Ancien Testament, deux mots reviennent le plus souvent : le premier est rehamîm, littéralement "viscères", qui est le pluriel de réhèm, "sein maternel" : il désigne le sentiment profond, viscéral précisément, qui lie deux personnes entre (...) Lire la suite »

1 | 2