Le mot de notre curé

Dernier ajout : 20 avril.

Derniers articles

Seigneur , donnes nous de nombreuses et saintes vocations.

Vendredi 20 avril 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Le quatrième dimanche de Pâques est traditionnellement dans l Église Catholique le dimanche du « Bon Pasteur ». C’ est également la journée mondiale de prière pour les vocations. Cette journée prend un caractère particulier pour nous diocésains de Cahors en cette année Alain de Solminihac dédiée à la prière pour les vocations. « Nous devons beaucoup prier pour les vocations, afin que la grandeur et la beauté de l’amour de Dieu en attire beaucoup à suivre le Christ sur la voie du sacerdoce et de la vie (...) Lire la suite »

"La Paix soit avec vous !"

Vendredi 20 avril 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

La PAIX ! C’est le don inestimable qui permet d’avancer sur les chemins de la vie. Sans paix, pas d’avenir, pas d’amitié, pas de communauté ! La Paix est si vite perdue : nos peurs, nos blessures, nos colères, nos rancunes, nos enfermements, nos tristesses, nos jugements, etc... La Paix entre les hommes est quasiment impossible, en tout cas à vue humaine, au regard de l’histoire.
Mais la PAIX que Jésus donne au matin de la Résurrection est bien autre chose. C’est la Paix qui vient d’au-delà de la (...) Lire la suite »

La foi, une grâce de la divine Miséricorde.

Samedi 7 avril 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Frères et sœurs en Christ, nous célébrons en ce deuxième dimanche du temps pascal, la Divine Miséricorde." Le culte de la divine miséricorde consiste à témoigner par sa vie de l’ Esprit de confiance et de sa miséricorde envers les autres." Tel est l’ essentiel du message que nous a laisser sainte Faustine Kowalska dans son "Petit Journal". Cette religieuse polonaise, canonisée le 30 Avril 2000 par le saint pape Jean Paul II, est connue dans le monde entier comme l "apôtre" de la Miséricorde divine. (...) Lire la suite »

ALLELUIA !

Vendredi 30 mars 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Il est VIVANT !!! notre religion n’est pas simplement une réflexion sur l’origine du monde et les grandes questions insolubles de l’humanité. Elle n’est pas non plus un système de valeurs morales pour un bien-être social. Elle est encore moins un placebo pour apaiser toutes nos souffrances en plaçant notre confiance dans une autre vie meilleure... Notre religion, c’est une RENCONTRE, avec quelqu’un de chair et d’os, qui est né il y a plus de 20 siècles ! Cette rencontre est véritable, elle permet une (...) Lire la suite »

"Hosanna ! Béni soit le Règne qui vient, celui de David ,notre père"..."Crucifie-le"

Samedi 24 mars 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Frères et sœurs ces deux phrases traduisent le paradoxe de l’ évènement que nous célébrons en ce sixième dimanche de Carême qui est celui des Rameaux et de la Passion de Notre Seigneur Jésus-Christ. La foule enthousiaste qui acclamait Jésus à son entrée à Jérusalem, va se retourner contre lui pour réclamer sa condamnation à mort. Le principal chef d’accusation est qu’ il a osé se déclarer Fils de Dieu se faisant ainsi son égal. Pour les chefs Juifs une telle "arrogance" ne pouvait qu’ être sanctionnée par une (...) Lire la suite »

"Nous sommes tous des grains de blé".

Samedi 17 mars 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

"Nous sommes tous des grains de blé." C’est le message de Jésus, et le dernier héritage que nous a laissé le père Jean-Pierre Delmas.
A la fin de ce Carême, alors que nos faibles efforts de conversion ont purifié notre amour pour Dieu et notre engagement auprès de notre prochain, c’est l’ultime étape pour entrer dans la célébration du MYSTERE de Pâques : suivre Jésus dans sa Passion et sa Résurrection.
Suivre Jésus, c’est l’imiter, servir comme lui. Mais l’heure vient où lui va aller jusqu’au bout de (...) Lire la suite »

Ô CROIX DRESSÉE SUR LE MONDE

Samedi 10 mars 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Je reprends les paroles du chant "Ô croix dressée sur le monde" pour nous aider à progresser dans la compréhension du mystère de la croix, en ce quatrième dimanche de Carême. Ô croix dressée sur le monde, Ô croix de Jésus Christ. Fleuve dont l’ eau féconde, du cœur ouvert a jailli, par toi la vie surabonde, Ô croix de Jésus Christ. Ô croix sublime folie, Ô croix de Jésus Christ. Dieu rend par toi la vie et nous rachète à grand prix. L’ amour de Dieu est folie, Ô croix de Jésus Christ. (Nous pouvons trouver (...) Lire la suite »

"ils crurent à l’Ecriture et à la parole que Jésus avait dite" (Jn 2,23) On peut croire à Dieu, croire Dieu, et croire en Dieu.

Samedi 3 mars 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Croire à Dieu, c’est faire de Dieu l’objet de notre investigation intellectuelle, établir les arguments en faveur de la possibilité de son existence, et y accorder crédit. Cela dépasse le raisonnable, mais ne l’exclut pas : au contraire. Nous avons tous besoin de faire ce chemin, sinon nous serons des crédules, prêts à entrer dans n’importe quel secte ou groupe religieux farfelu. C’est aussi un merveilleux chemin de dialogue avec le monde contemporain athée : ils auront bien du mal à prouver, eux aussi, (...) Lire la suite »

Ecoutons la voix du" Fils Bien Aimé."

Vendredi 23 février 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Dieu avait jadis parlé à Abraham notre père dans la foi. Cette voix invitait Abraham à lui offrir Isaac , son fils de la Promesse, en sacrifice. Abraham, bien que bouleversé par cette étrange demande, écouta la voix de Dieu et se préparait à faire ce qu’il lui demandait. Une autre intervention divine sauve de justesse Isaac du pire. Le résultat de cette docilité d’Abraham, c’est une abondante bénédiction scellée par l’alliance éternelle que Dieu conclue avec lui. Dans l’Evangile de la transfiguration de (...) Lire la suite »

Au désert...

Mercredi 21 février 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Avez-vous été dans un désert ? C’est un lieu que l’on n’oublie pas, parce qu’on y fait une expérience intense de vide, de silence, comme si l’on s’approchait de l’absolu. Les Hébreux écrivaient le mots sans les consonnes. Selon les voyelles que l’on prononce, le même mot écrit peut donc avoir plusieurs sens... c’est le cas du mot "désert", qui peut ainsi aussi vouloir dire "parole"... Et si l’on y réfléchit, il y a bien un lien : c’est dans le désert que la parole à le plus d’importance car elle vient rompre (...) Lire la suite »

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 12