Le mot de notre curé

Dernier ajout : 28 novembre.

Derniers articles

VIE de FAMILLE

Mercredi 28 novembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Ah, c’est compliqué ! Nous avons tous dans notre famille et notre entourage des couples séparés, d’autres recomposés…
Nous comprenons dans la foi le message de la Bible "ils ne feront qu’une seule chair, ce que Dieu a uni, que l’homme ne le sépare pas !", qui proclame le projet d’amour de Dieu sur l’homme et la femme. Nous ne pouvons pas nous résoudre à laisser perdre un si grand trésor parce que notre époque est troublée !
Mais nous ne pouvons pas non plus nous permettre de juger quiconque, puisque (...) Lire la suite »

Dieu appelle qui il veut, quand il veut, comme il veut.

Mardi 2 octobre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Les textes liturgiques de ce 26ème dimanche du temps ordinaire mettent en évidence la souveraine liberté de Dieu qui appelle qui il veut, quand il veut et comme il veut. Dans l’Évangile de ce jour, les disciples de Jésus imitent le comportement peu édifiant de Josué qui demandait à Moise d’empêcher Eldad et Médad de prophétiser parce qu’ils n ‘avaient pas été officiellement accrédités par la communauté. C’est Jean qui parle au nom du groupe des apôtres pour demander à Jésus d ‘empêcher quelqu’un d’expulser (...) Lire la suite »

Empruntons le chemin de la petite enfance !

Vendredi 21 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

L’enfance est le premier stade de la vie de l’homme sur terre. On serait même tenté de dire d’emblée que c’est le meilleur stade de la vie comparativement aux stades de l’adolescence, de la jeunesse, de l’âge adulte et la vieillesse. Sainte Thérèse de Lisieux s’en est rendue compte et elle a choisi la voie de l’enfance pour rechercher et vivre la sainteté. Elle l’a nommée « la petite voie ou la voie de l’amour ». En quoi consiste-t-elle ? Thérèse a pris conscience de son imperfection et de sa petitesse en (...) Lire la suite »

Dieu veut-il que nous souffrions ??

Vendredi 21 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Dans l’Evangile, Jésus explique qu’IL FAUT qu’il souffre et meurt avant de ressusciter, puis il nous dit que pour le suivre, il nous faut renoncer à nous-même et prendre notre croix... Dieu veut-il vraiment que nous souffrions ? N’aurait-il pas pu nous sauver sans faire souffrir son Fils ?
La réponse se trouve dans l’interpellation de Jésus à Pierre : "tes pensées sont celles des hommes, non celles de Dieu’’. Dieu aime, il nous aime infiniment. Alors son amour est prêt à tout pour nous ! Les hommes (...) Lire la suite »

Des corps et des esprits renouvelés pour la nouvelle année pastorale.

Mardi 11 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Les vacances, ça fait du bien ! Les personnes qui ont eu cet Été un moment de vacances ont à coup sûr eu l’occasion de changer d’air, en marquant une rupture avec les activités ordinaires. Se reposer, se distraire, de détendre, visiter des endroits magnifiques, prendre un bain à la mer …, c’est très bon pour la santé du corps et la celle de l’esprit. Entrer dans une église, un sanctuaire ou un lieu de culte différent des lieux habituels visités et fréquentés donne l’impression d’un ressourcement (...) Lire la suite »

Evangile

Jeudi 6 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Dehors et dedans
"Voilà un homme qui ne sait pas mentir !" dit Jésus à Nathanaël. Nous connaissons des personnes dont la franchise est évidente. Nous connaissons aussi des personnes dont on dit qu’on ne peut jamais vraiment savoir ce qu’elles pensent...
C’est peut-être le propre de l’homme que de savoir cacher dehors ce qu’il est dedans. Un beau sourire rempli de jalousie, un gros mensonge plein d’assurance, une petite tricherie très innocente... "pas vu, pas pris" !!! On sait combien Jésus a (...) Lire la suite »

Suivre Jésus envers et contre tout.

Jeudi 6 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Après son enseignement sur la Pain de Vie dans la synagogue de Capharnaüm, la foule qui suivait Jésus est outrée par ses propos qu’elle qualifie d’irrecevables et même d’inadmissibles .La conséquence immédiate est que « Beaucoup de ses disciples s’en retournèrent et cessèrent de l’accompagner ».Jésus se retrouve donc face aux irréductibles apôtres à qui il pose une question simple mais très embarrassante « Voulez-vous partir vous aussi ? ». La réponse pouvait être positive face au vaste mouvement des (...) Lire la suite »

"comment celui-là peut-il nous donner sa chair à manger ?"

Jeudi 6 septembre 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Cette question que nous rapporte St Jean garde toute son actualité. Nous savons, nous, que Jésus est ressuscité dans sa chair, nous croyons qu’il est le Fils de Dieu, mais pouvons-nous manger sa chair ? Il convient sans doute de commencer par lever un problème de traduction : le mot "chair" (sarx en grec) n’a pas le même sens dans le français courant que dans la bouche de Jésus. Pour lui, la "chair" n’est pas simplement le "corps" : c’est notre nature créee, ce qui nous constitue unique et concret, (...) Lire la suite »

Le pain qui vivifie pour toujours.

Vendredi 10 août 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Lorsque nous faisons des courses pour acheter du pain, nous partons à la boulangerie ou au dépôt de pain qui nous convient le plus. Notre choix se porte sur un type de pain parmi tant d’autres et ce, en fonction de notre goût et de la capacité de notre porte-monnaie. Le lieu choisi est un lieu de rencontre où nous pouvons croiser d’autres personnes : les vendeurs, un ami, un voisin, un parent proche ou lointain etc. Nous pouvons également croiser des personnes moins sympathiques et même pénibles. (...) Lire la suite »

Rechercher la nourriture qui ne se perd pas

Samedi 4 août 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Apres avoir nourri la foule avec les 5 pains et les deux poissons dimanche dernier, Jésus se retira, tout seul, sur la montagne, « par ce qu’ils étaient sur le point de venir le prendre de force et de faire de lui leur roi. » Nous voici aujourd’hui à quelques encablures de Capharnaüm où après une recherche passionnée, la foule finit par le trouver : « Rabbit, disait-elle, quand es-tu arrivés ici ? » A cette question Jésus donne une réponse assez poignante : « Vous me cherchez par ce que avez mangé du (...) Lire la suite »

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15