Allons au désert avec Jésus.

Lundi 11 mars 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

Depuis le mercredi dernier, mercredi des Cendres, nous sommes entrés dans le temps du Carême. Cette période qui durera quarante jours nous prépare à la grande fête de Pâques. A travers les trois axes principaux du temps de Carême que sont : la prière, le jeûne et l’aumône nous allons marcher comme jadis le peuple Hébreux dans le désert vers l’évènement le plus important de notre foi chrétienne qui est la Passion-mort-Résurrection de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ.
Dans l’Evangile de ce premier dimanche de Carême, nous retrouvons Jésus tenté trois fois par le Démon après son jeûne de quarante jours et quarante nuits au désert. Le chiffre 40 nous rappelle les 40 ans que le peuple Hébreux a passé au désert dans sa marche vers la terre promise. Jésus sort victorieux des trois tentations grâce à sa grande retraite au désert où il est resté en contact permanant avec Dieu son Père.
Pour nous disciples de Jésus aujourd’hui, il ne s’agit pas d’un désert matériel mais plutôt d’un désert spirituel constitué de nos sécheresses dans la prière, le jeûne et le partage. Il peut y avoir d’autres sécheresses constituées de nos doutes, de nos questions sans réponses face à des situations complexes dans nos vies, dans la vie de nos proches, de nos amis et surtout dans notre Eglise universelle et notre Eglise locale en proie à des tribulations sans précédant. Ne serait –t-il pas alors opportun pour nous de rejoindre Jésus notre maitre au désert pour rester forts et inébranlables dans nos combats quotidiens contre les multiples tentations du démon en ayant comme provision la joie, l’amour et l’espérance ?
Père Théotime SOMDA.

Répondre à cet article