Amour, pardon et miséricorde sans frontières.

Samedi 2 mars 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

Les textes liturgiques du dimanche dernier nous invitaient à méditer sur le sens du vrai bonheur. Les textes liturgiques de ce 7ème dimanche du Temps Ordinaire vont encore parler à nos cœurs pour nous relancer sur ce chemin du vrai bonheur en nous exhortant à vivre en paix les uns avec les autres.
Dans la première lecture le jeune David pardonne à Saül qui le poursuit pour le mettre à mort. Alors que le Seigneur l’avait livré entre ses mains, David refuse de le tuer faisant ainsi preuve de bonté et de loyauté vis-à-vis de l’élu de Dieu. C’est un bel exemple de miséricorde, de pardon et d’amour pour nous encore aujourd’hui, nous qui avons souvent du mal à pardonner aux personnes qui nous en veulent injustement.
Dans l’Evangile, nous sommes frappés de voir Jésus employer plusieurs verbes à l’impératif pour insister sur le message de paix qu’il veut transmettre à son auditoire. « Aimez vos ennemis…faites du bien…prêtez…Soyez miséricordieux…Pardonnez et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera…. » Et encore « Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés ». Il est vraiment plus qu’impératif pour nous de nous convertir, de réviser nos attitudes au quotidien afin de construire un monde plus paisible et plus fraternel surtout dans ces moments où nous traversons des zones de turbulence à bien des niveaux.
Père Théotime SOMDA.

Répondre à cet article