C’est quoi, le BONHEUR ?

Jeudi 21 février 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

 
On pense souvent très concrètement à une vie paisible, avec la santé, la
sécurité et l’amitié. Le confort est le bienvenu, même s’il n’est pas
nécessaire.
Mais ce bonheur-là est si fragile ! N’est-il pas finalement utopique,
surtout dans un monde de plus en plus chaotique ?
En tout cas, même lorsqu’il nous arrive de le posséder, reconnaissons
qu’il est égoïste. Peux-tu vivre ton bonheur tranquille tandis que tant
d’autres en sont si éloignés ? Le pire, c’est d’exploiter les pauvres
pour que les riches continuent d’accroître leur niveau de vie... Voilà
bien un grand malheur qui nous concerne au premier point !

Mais le bonheur dont parle Jésus est bien différent ! C’est un bonheur
capable d’affronter la faim, les larmes, le rejet... Un bonheur qui
n’est pas un état, mais une force, une dynamique qui propulse et
entraîne sur les chemins du don de soi !
Ce bonheur invincible et sans cesse grandissant, St Paul nous dit qu’il
vient de la résurrection du Seigneur. C’est le bonheur d’une communion
forte entre l’homme crée et son créateur, communion restaurée par le
Christ victorieux de notre péché.
Ce bonheur n’a pas de commencement ni de fin. Il est invisible aux yeux
des hommes, à part dans le courage qu’il donne pour vivre l’Evangile,
tout l’Evangile, en toutes circonstances. C’est un bonheur que l’on ne
peut pas garder que pour soi : celui qui n’est pas missionnaire ne l’a
pas encore goûté !

Ce bonheur, c’est l’anticipation sur cette terre de la joie éternelle
dans les Cieux. Nos meilleurs guides sont les saints ; le meilleur
endroit pour le trouver, c’est le silence devant le tabernacle.

Que notre vie soit radieuse de ce bonheur-là !!!

père David+

Répondre à cet article