« J’étais malade, et vous m’avez visité » (Mt 25,36)

Jeudi 21 février 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

 Nous célébrons en ce 5ème dimanche du temps ordinaire, la journée mondiale de prière pour la santé qui a lieu chaque année autour du 11 Février à la fête de Notre Dame de Lourdes. Les textes liturgiques de ce dimanche ne parlent pas directement de maladie ou de guérison. Dieu appel à son service des êtres humains faibles et fragiles comme Isaïe, Paul et Pierre. Ces grands prophètes et apôtres sont conscients de leurs limites, mais ils font confiance à la grâce de Dieu qui l’appel à le servir. Ils sont surtout dociles et disponibles à la volonté de Dieu dans leurs vies.
 Aujourd’hui, c’est nous ses disciples que Jésus appelle et envoie auprès des personnes qui souffrent de diverses manières : maladie, solitude, isolement, handicaps physiques, addictions de tout genre, désespoir, dépendance à cause de l’âge très avancé, précarité ,pauvreté, misère et bien d’autres souffrances. Notre présence auprès de ces personnes est nécessaire voire indispensable pour les soutenir, les réconforter, leur redonner le sourire et la joie de se sentir aimées. Laissons donc résonner d’une façon renouvelée ces belles paroles de Jésus dans nos cœurs : « J’étais malade et vous m’avez visité », ou encore « Amen, je vous le dis chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait ». (Mt 25,40). Avançons alors un peu plus, allons au large de nos différents milieux de vie et jetons les filets de l’amour fraternel vers ces personnes sans oublier celles qui se dévouent de diverses manières pour soulager leurs souffrances. Notre Dame de Lourdes, priez pour nous.
Père Théotime SOMDA. 

Répondre à cet article