LE PÈRE MISÉRICORDIEUX

Jeudi 3 mars 2016, par Service Communication // Le mot de notre curé

La parabole de Jésus, reprise par Luc, et proclamée en ce dimanche 6 Mars, est au cœur de la démarche de miséricorde que nous avons entamée cette année.

Un homme avait deux fils. Le cadet exige sa part d’héritage puis part en voyage et dilapide tout son bien. « Alors, il réfléchit » et il retourne chez son Père avec comme objectif de lui demander : « Prends-moi comme l’un de tes ouvriers ».
« Comme il (l’enfant prodigue) était encore loin, son père..courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
Puis le père ordonna de tuer le veau gras.. Manger et festoyer.. Car, dit le Père, mon fils qui était mort et revenu à la vie ; qui était perdu est retrouvé. »

Cette parabole dite de « l’enfant prodigue » exprime la miséricorde infinie du Père des cieux et nous appelle à l’imiter. Ainsi, dans notre vie et notre Paroisse, nous avons de nombreuses occasions d’exercer la Miséricorde reçue du Père des cieux.
Dans la parabole, il nous est donné de voir le Père surpris de l’attitude de son aîné qui se juge seul digne de sa sollicitude parce qu’il a eu un parcours obéissant.

Ainsi en est-il, même dans notre Paroisse Notre-Dame des neiges, où une poignée de grincheux trouvent toujours à redire de sa belle vivacité. Et pourtant, cette paroisse est chaque jour plus vivante : des jeunes en grand nombre retournent au service du Seigneur : jeunes parents de baptisés, catéchumènes, JND, jeunes mariés, renouvellement des personnes-relais, Mission Zachée, accueils pour le dimanche de la miséricorde ce 13 mars, embellissement des églises…
Cette Paroisse revient à la vie, et le Seigneur nous appelle à nous en réjouir !

Jean-Pierre Delmas, votre curé

Répondre à cet article