La joie de la mission

Samedi 30 mai 2015, par Service Communication // Enseignements

1. L’appel (Lc 9 & 10)

Dieu appelle chacun par son nom… Amour personnel.
Baptisés, nous sommes tous des « appelés » et l’appel de Dieu est une source de JOIE profonde. Le signe de cet amour sur notre front est une marque ineffaçable et qui dure. Chacun est aimé d’un amour infini, avec la tendresse d’un père pour ses enfants.

2. L’envoi

« Je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups ».
Le Christ remplit deux fonctions essentielles : Il proclame la Bonne Nouvelle et guérit les âmes et les corps.
« L’évangélisation est la tâche de l’Eglise » (Pape François)
Evangile des ouvriers de la dernière heure (Mt 20, 1-16)
« Allez vous aussi à ma vigne »
Bien sûr, pour y accomplir un travail, mais surtout « Venez partager mon bonheur » c’est-à-dire » l’alliance que je veux réaliser avec vous ». Avant le rendement et l’efficacité, je tiens à recueillir « votre bonne volonté ». L’important es de « produire du fruit ».

3. Le retour (Lc 10, 17)

Leur joie. Ils ont rempli une mission qui a touché leur cœur. Comme des enfants heureux, ils racontent à leur Maître ce qui s’est passé. Jésus partage leur « merci à Dieu » et Il met tout de même une réserve : « Soyez heureux parce que vos noms sont inscrits dans les cieux ».

Nous retenons la dernière interpellation de Jésus : « Pierre, m’aimes-tu ? »
C’est la question essentielle pour devenir missionnaire et apôtre de Jésus, pour la plus grande joie du peuple de Dieu.

Père J Gauzin

(Rocamadour, le 20 mai 2015, Rassemblement diocésain des Equipes du Rosaire)

Répondre à cet article