La Lumière de Bethléem

Lundi 12 décembre 2016, par Service Communication // La vie de la paroisse

La Lumière de la Paix de Bethléem est un événement chrétien qui se déroule chaque année pendant la période de l’Avent. Allumée dans la grotte de la nativité à Bethléem, la lumière est rapportée à Vienne en Autriche, puis transmise de main en main partout en Europe par des jeunes.
Arrivée à Paris le dimanche 11 décembre, elle a été répandue dans toute la France. De Cahors, la Lumière de la Paix a été diffusée dans tout le Lot lors de la veillée de prière du samedi 17 décembre à 20h00 à l’église du Sacré Cœur de Cahors.
Lors de cette célébration, des JND ont recueilli la flamme sacrée afin de l’amener à l’église St Pierre de Gourdon et de la partager lors de la veillée de Noël du samedi 24 décembre à 21h00.
Elle a, ensuite, été répandue par les JND sur le territoire de la paroisse ND des Neiges de Gourdon lors des messes du jour de Noël du dimanche 25 décembre.

La Lumière de Bethléem constitue un symbole de paix et de fraternité, que l’on est invité à recevoir et diffuser. Chacun peut participer à la transmission de la Lumière de la Paix ; il suffit pour cela de venir allumer votre bougie à la flamme de Bethléem, de la ramener chez vous, de l’apporter aux plus faibles, aux pauvres, aux isolés, aux malades et de la transmettre à votre entourage en véritable acte concret de Miséricorde comme nous l’y a invité notre pape François.

Prière de la Lumière de Bethléem

« Vous êtes la Lumière du monde » (Matthieu 5, 14) C’est un point de départ fabuleux : s’émerveiller. S’émerveiller comme Dieu quand Il crée le monde : "Dieu vit que cela était bon" (Gn 1) . On entend de partout que tout part à vau-l’eau : on voit les attentats, le chômage, les radicalisations, les rythmes de vie qui usent, la planète qui fatigue...
Pour autant, le monde est bon ! C’est un acte de foi de le dire. S’émerveiller de ce monde est une clé pour découvrir la paix intérieure, celle qui rend heureux.

Le monde est bon ! Encore faut-il le voir et mettre plein phare sur ce qui est bon. Si nous arrivons à dilater suffisamment notre cœur pour y faire entrer le monde, si nous arrivons à élargir suffisamment notre regard pour lui donner ses vraies dimensions comme les aînés et les compagnons qui font le détour par le lointain pour se rapprocher du prochain, si nous arrivons à être suffisamment amoureux du monde pour rendre amoureux ceux qu’on croise, alors nous devenons "la lumière du monde". Et de fait, nous le sommes : "Vous êtes la lumière du monde" (Mt 5, 14). Que tes talents soient visibles ou discrets, que tu sois grand ou petit, d’ici ou de l’autre bout de la Terre, ensemble, nous sommes maintenant cette lumière.

Dilater son cœur et élargir son regard est un chemin. C’est une transformation profonde, c’est même une conversion : se retourner de la marche ambiante pour rejoindre le souffle inouï de l’émerveillement. Et agir avec ce même élan créateur de bonté. Prends ta route... nous croiserons le Seigneur sur le chemin et Il nous dira : "la paix est avec vous" (Jn 20, 21).

Prière

Seigneur, porteurs de la Lumière de la Grâce, nous te disons MERCI : Tu nous donnes ce monde plein de merveilles, dans lequel nous traçons notre route. Tu fais jaillir des élans de fraternité, qui permettent à tous de mieux vivre ensemble. Tu fais grandir nos projets, pour franchir les frontières et devenir faiseurs de paix. Tu allumes notre feu pour que nous soyons citoyens, engagés et responsables.

Seigneur, receveurs de la Lumière de la Paix, nous te demandons PARDON : Quand nos égoïsmes et nos peurs engendrent les guerres, puis le règne de la haine. Quand la tiédeur de nos engagements nous rend immobiles ou indifférents. Quand l’obsession du confort nous amène à gaspiller et détruire notre Terre.

Seigneur, transmetteurs de la Lumière de l’Espérance, nous te prions : Ouvre nos cœurs pour chercher ta présence bienveillante dans nos vies. Élargis nos tentes pour offrir une place à ceux qui en ont besoin. Donne-nous de discerner nos talents pour les mettre au service du monde. Mets-nous en route, Seigneur, transforme-nous, différents et unis, en témoins audacieux de ta Lumière !

AMEN

Introduction et prière par Chrystel Raharijoana, conseillère de groupe EEUdF Paris – Faubourg Saint-Antoine et Frédéric Ozanne, aumônier national Compagnons

Répondre à cet article