COURRONS VERS LE BUT.

Mercredi 10 avril 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

Arrêtons-nous un peu sur la métaphore athlétique que Saint Paul utilise dans la deuxième lecture de ce 5ème dimanche de Carême : 
« Oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus ». Voyons un peu tous les efforts que fournissent les athlètes à l’entrainement en ayant pour objectif de remporter un prix. Il leur faut du courage, de la détermination, des renoncements voire des privations pour atteindre le but.
C’est un peu cela, le temps de Carême qui nous prépare aux fêtes pascales et pourquoi pas au prix final à remporter là-haut lorsque notre parcours aura pris fin sur terre. Avec Saint Paul, courrons donc vers le but en ayant toujours les yeux fixés sur Jésus-Christ. De plus, il est amour et miséricorde, toujours prêt à nous renouveler, à nous relever lorsque nous trébuchons et tombons dans notre course comme la pècheresse pardonnée de l’Evangile.
Père Théotime SOMDA.

Répondre à cet article