« Il vit, et il crut ».

Samedi 20 avril 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

Les cinq mots de cette courte phrase de l’Evangéliste Saint Jean, le disciple que Jésus aimait doivent raisonner de manière spéciale pour tous les diocésains de Cahors. En effet, à l’occasion des 900 ans de la Cathédrale, nous avons la chance inouïe de vénérer la sainte coiffe qui est « traditionnellement le linge funéraire qui servit à recouvrir la tête de Jésus lors de son ensevelissement ». Cette phrase de l’Evangile de ce dimanche de Pâques signale bien l’existence de ce linge sacré « Il aperçoit les linges, posés à plats, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les autres linges, mais roulé à part à sa place ». Beaucoup de personnes, croyantes ou non, verront ce linge sacré .En le voyant, les non croyants croiront t-ils ? Alors nous croyants ne soyons pas en reste, car c’est un signe visible qui peut nous convaincre d’avantage de la résurrection de Jésus. Seigneur, augmente en nous la foi ! Que la joie et la lumière du Ressuscité brillent à jamais dans nos cœurs durant ce temps pascal. Joyeuse Pâques à toutes et à tous !
Père Théotime SOMDA.

Répondre à cet article