« Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis »

Mercredi 29 avril 2015, par Service Communication // Le mot de notre curé

Dans le processus du salut de Dieu pour nous, il y a la démarche du berger : l’Eglise nous invitait, le dimanche 26 avril, à reconnaître en Jésus le bon berger.
Nous comprenons, par-là, tous les moyens que le Seigneur met en œuvre pour attirer notre attention, nous faire comprendre son amour, nous attirer à lui en suscitant la foi dans notre cœur, par l’annonce de l’Évangile sous différentes formes : prédication, témoignages, etc.

Jésus appelle sa brebis.
"Les brebis entendent sa voix ; il appelle par leur nom les brebis qui lui appartiennent, et il les conduit. Lorsqu’il a fait sortir toutes ses brebis, il marche devant elles ; et les brebis le suivent, parce qu’elles connaissent sa voix." Jean 10.3
« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3:20

Les brebis suivent leur berger
Par cette image, nous découvrons le grand principe de la foi : une relation personnelle et particulière entre le Seigneur Jésus-Christ et ses rachetés, entre le Christ et son Eglise.
Je connais mes brebis, et elles me connaissent. Jean 10

Le rôle du berger
Jésus a voulu faire ressortir les préoccupations d’un véritable et bon berger :
. la recherche de la brebis perdue
. la volonté de la trouver et de la sauver au prix même de sa vie
. les soins constants qu’il donne à son troupeau
. le souci de la sécurité permanente et éternelle de ses brebis

Jésus est le Souverain Pasteur des brebis….
"Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis ... Mes brebis entendent ma voix ; je les connais, et elles me suivent. Je leur donne la vie éternelle ; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. " Jean 10:11

Jésus est un berger vigilant.
Comme le proclamait David avec confiance : « L’Éternel est mon berger : je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. Il restaure mon âme, Il me conduit dans les sentiers de la justice, à cause de son nom. »

Jean-Pierre Delmas, votre curé

Répondre à cet article