Jésus est ressuscité : victoire de la Vie.

Mardi 15 mars 2016, par Service Communication // Le mot de notre curé

Chaque progrès de l’humanité s’accompagne de ses ombres et de ses échecs. Les progrès de ce qui est technique, médecine, protection sociale, démocratie, accélération des déplacements, nouveaux moyens de communication vont aussi avec pollution, effets secondaires imprévus, avortements, chômage, dette publique, manipulation des esprits, désinformation ou fanatisation.

La Résurrection de Jésus que nous allons fêter à Pâques n’est pas un rêve pour nous remonter le moral à bon compte. Elle suppose les larmes, la croix, la souffrance et la mort de Jésus. Elle nous montre d’abord que c’est bien dans le drame de notre humanité réelle que Jésus s’est engagé.

La clé qu’est la croix redonne aux hommes l’espérance. Cette clé passe par le pardon. Le pardon n’est pas un compromis facile, il suppose une prise en compte de la réalité : oui j’ai de la peine car tu as mal agi mais je choisis de t’aimer tout de même, de te donner une autre chance, de te redonner le goût de la vie.
Lorsque nous sombrons dans l’esprit de revanche ou dans le découragement, une chose peut nous redonner la force de pardonner : le goût de la vie. La vie est le plus beau cadeau que Dieu nous ait fait. Vivre est source de joie. Donner la vie, protéger la vie, aider les autres à vivre et célébrer la joie de vivre est source d’espérance car, même si la vie porte son poids de blessures ou de branches mortes, elle est portée par le souffle du Saint-Esprit.

La Résurrection de Jésus est la victoire de la Vie ; la vie est plus forte que la mort.

Ceux qui ont vécu un des dimanches "Accueillir la Miséricorde" proposés dans quatre lieux du Diocèse pendant ce carême et ont pu recevoir le sacrement de la confession peuvent témoigner de cette renaissance qui leur a été offerte. Le pardon est source de vie et cette vie suppose la confiance.
C’est de cette confiance dont notre monde manque le plus. La séduction fascinante du plaisir, du pouvoir et de la mort semblent trop l’emporter sur la confiance dans la Vie.
Mais le Seigneur nous invite à choisir la Vie.

Sa Résurrection est la victoire de la Vie.

Mgr Laurent CAMIADE

Répondre à cet article