L’évêque, figure centrale du diocèse

Vendredi 21 août 2015, par Service Communication // Le mot de notre curé

Le dimanche 4 octobre prochain, Monseigneur Laurent Camiade sera ordonné évêque en la cathédrale de Cahors. Ce jour-là, il recevra la plénitude du Sacerdoce afin de sanctifier, enseigner et gouverner le diocèse de Cahors.
Cette date est essentielle pour notre diocèse parce que l’Esprit Saint recouvrira à jamais ce prêtre pour qu’il évangélise l’Eglise de Cahors.

Son expérience de Pasteur l’aidera, bien entendu. Il pourra s’inspirer de saints évêques, à commencer par le bienheureux Alain de Solminihac, son prédécesseur au 17éme siècle. Il peut également confier son épiscopat à Notre-Dame de Rocamadour qui veille depuis le Rocher sur notre territoire depuis toujours.

Mais ses références ultimes comme apôtre seront Pierre et Paul, les deux piliers de l’Eglise universelle.

En effet, ces deux hommes ont rencontré le Christ. Leur Foi les a conduits à verser leur sang pour l’amour du Christ. A la parole de Pierre : « Seigneur, tu sais bien que je t’aime », fait écho celle de Paul : « Pour moi, vivre c’est le Christ. »

Pierre est celui sur qui se construit l’Eglise. Les juifs auxquels s’adresse Pierre attendaient un Messie qui ne correspondait pas à ce Jésus que Pierre professe. Ils le rejetteront. Alors l’Eglise confiée à Pierre sera celle du « petit reste », mais qui détient les clés du Royaume de Dieu.
Paul, lui, est avant tout missionnaire. Il soutient, enseigne et oriente les églises naissantes. La lecture des lettres de Paul permet de se rendre compte que la Foi n’est jamais acquise et qu’elle demande d’être sans cesse annoncée.
Celle de notre nouvel évêque nous est nécessaire.

Jean-Pierre Delmas, votre curé

Répondre à cet article