Le message évangélique signe de contradiction

Samedi 17 août 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

Comment comprendre ce langage paradoxal de Jésus : « pensez-vous que ce soit la paix que je suis venu mettre sur la terre ? Non, je vous le dis, mais plutôt la division ». Lui qui a proclamé : « Heureux les artisans de paix », lui qui est apparu « pour guider nos pas sur une route de paix », « lui qui est notre paix », comment peut-il dire aujourd’hui qu’il veut la brouille dans les familles, l’incompréhension entre les générations ?
Comprenons bien : Jésus prévient ses disciples que leur fidélité à son Evangile les amènera à être incompris et rejetés, parfois même par ceux qui leur sont les plus chers. La parole de Jésus à l’œuvre dans nos cœurs nous conduira parfois, dans la communauté, à poser humblement des choix, à garder un cap, à opter pour la conversion. Le message de l’Evangile provoque des fractures, puisque la parole de Dieu est un glaive qui transperce les cœurs et qui dérange la quiétude des puissants. Loin de réconcilier les familles, la parole de Dieu, en chacune d’elles, les faits éclater et séparer. Le message évangélique de Jésus sera pour toutes les générations signe de contradiction voilà pourquoi il se présente dans notre page d’évangile comme étant
lui-même signe de division, signe de conflit entre les hommes : au sein même d’une famille
Père Jean

Répondre à cet article