« Les regards fixés sur Jésus »

Vendredi 9 octobre 2015, par Service Communication // Le mot de notre curé

Voici quelques extraits du discours de Mgr Laurent Camiade à la fin de la cérémonie de son ordination épiscopale, le 4 octobre 2015

… Mon plus grand désir est de vous aider à aimer Dieu, de vous parler de Jésus-Christ qui nous révèle à quel point Dieu nous aime.
Pour cela, j’ai choisi comme devise épiscopale : "les regards fixés sur Jésus" (He 12,2).
Je souhaite donc vivre mon ministère d’évêque en gardant les yeux fixés sur Jésus-Christ…

Il semble que ce qui plombe la marche de l’Église ce sont des chrétiens devenus des zombies, pour reprendre l’expression d’un sociologue ; même si ses analyses sont contestables, elles traduisent une image négative que nous donnons. J’ai parfois l’impression de voir, un peu comme lui, des morts-vivants qui errent bizarrement avec quelques formes extérieures de vie chrétienne, une sympathique culture de solidarité et de liberté, un vague sentiment d’appartenance hérité des ancêtres, un attachement sélectif à quelques rites qui les émeuvent encore et la certitude affichée d’être bien-pensants et bien-agissants, le tout sans presque aucune vie intérieure, sans prière, sans souffle métaphysique, sans référence ni relation personnelle à Jésus-Christ ni à son Évangile. En fait, si nous fixons nos regards attentivement sur ces contemporains d’apparence "zombie", nous découvrons qu’il existe une multitude de degrés et de modes par lesquels Jésus-Christ pénètre les âmes. D’ailleurs, nous avons à témoigner que la saveur de l’Évangile ne diminue pas, au contraire et qu’elle s’offre à tous.

Fixer nos regards sur Jésus, c’est donc porter sur chaque créature un regard de foi et d’amour. Le monde dans lequel nous vivons a besoin de chrétiens qui regardent le Christ, de chrétiens dont les yeux intérieurs voient sans cesse Celui en qui ils croient. Cette vision se vérifie surtout dans notre manière d’agir.
Les regards fixés sur Jésus, nous sommes invités à une communion de regards aujourd’hui dans cette cathédrale. Nous partageons aussi cette communion avec ceux qui sont dehors ou à l’église du Sacré-Cœur - et je pense spécialement à ceux qui sont malades et n’ont pas pu se déplacer et qui prient avec nous : que le Seigneur Jésus les réconforte et leur fasse sentir son amour. Dieu ne vous a pas oubliés ! Votre vie a un sens.
Tous ensemble, fixons nos regards "sur Jésus qui est l’origine et le terme de notre foi" (He 12,2). Selon saint Jean-Paul II, cette attitude est le cœur de la mission d’un évêque.
Je nomme vicaire général l’abbé François Gerfaud.
Je suis heureux d’annoncer l’ordination sacerdotale de Jean-Baptiste Digeon le 22 novembre 2015 en cette cathédrale Saint-Etienne.
Si vous n’êtes pas trop fatigués, récitons un Je vous salue Marie.

+ Laurent Camiade

Répondre à cet article