Lettre de notre nouvel évêque

Jeudi 16 juillet 2015, par Service Communication // Le mot de notre curé

Laurent Camiade

Agen, le 15 juillet 2015, fête de Saint Bonaventure

Aux prêtres, aux diacres et aux fidèles du diocèse de Cahors

Chers frères prêtres, chers amis,

Sa Sainteté le Pape François m’a désigné pour devenir votre évêque. Je souhaite dès aujourd’hui vous adresser un message fraternel et vous demander de prier pour moi.
Votre pasteur ne viendra pas de très loin et se trouve heureux de se mettre à votre service à cette époque particulière de la vie de l’Église en notre vieille Europe doutant d’elle-même et de ses racines, en cet univers rural, marqué par bien des épreuves mais courageux et les pieds sur terre. J’arrive sans projet prédéfini, mais avec le désir de vous encourager, à la suite de Monseigneur Turini, à regarder le Christ, à le voir en chaque personne rencontrée en terre lotoise, spécialement les plus fragiles, pauvres, étrangers ou malades, à le contempler présent dans le mystère de son Église, surtout dans l’eucharistie.
Les paysages du Lot m’ont semblé splendides à chaque fois que je les ai arpentés lors de raids goums en Quercy ou de pèlerinages à Rocamadour avec des jeunes. Mais connaissant peu la vie proprement dite du diocèse de Cahors, je compte sur vous tous pour m’initier rapidement afin de soutenir de mon mieux ses nombreux dynamismes et de prolonger les orientations pastorales déjà prises.
Je me confie à la prière des saints du Lot, je pense en particulier à Notre-Dame de Rocamadour, au bienheureux Alain de Solminihac et à saint Jean-Gabriel Perboyre dont c’est aujourd’hui, je crois, le 175 anniversaire de la condamnation à mort : "je suis heureux de mourir pour le Christ’ avait-il dit. N’est-il pas impressionnant de voir comme sa vie et son martyre ne font finalement que nous inviter à regarder Jésus-Christ ?
Chaque jour, restons désormais unis par ta prière et la confiance en Jésus.

+ Laurent CAMIADE
Évêque nommé de CAHORS

Répondre à cet article