PROFESSIONS DE FOI

Dimanche 7 juin 2015, par Service Communication // Le mot de notre curé

Le 7 juin dernier, des jeunes de notre paroisse ont attesté de leur Foi devant toute la communauté chrétienne.
En fait, la question se pose : comment est-il possible, en 2015, de professer sa Foi ?

On relève que l’Église n’est plus la matrice de la société, qu’elle apparaît à beaucoup dénuée d’intérêt, que toutes les institutions sont en crise, etc.
Dans ce contexte, le langage de la foi, cette Foi que vous, Paul-Henry, Frantine,
Mathis et Annick, avez professé aujourd’hui ne parvient plus à se faire entendre. Ce langage n’est plus seulement étrange, il devient étranger. En fait, chacun a ses propres centres d’intérêt, préserve ses moments de bonheur, et il les choisit en fonction de ses goûts, de son credo personnel et de ses possibilités. En conséquence, l’Église « indiffère » plus qu’elle n’« exaspère ». Sauf exception, on l’ignore plutôt, on la relègue au banc des réalités quelque peu exotiques.

Alors, il faut revenir à des choses simples : En effet, si l’on peut croire à bien des choses, si l’on peut souhaiter obtenir des bienfaits, l’on ne donne sa Foi qu’à quelqu’un. L’on ne donne sa Foi qu’à un ou une amie, ou par amour. La Foi porte à croire ce qui est aujourd’hui invisible. C’est à partir de cette Foi en cette ou ces personnes que l’on construit une vie d’amitié et d’amour.

Le Christ est allé jusqu’au bout de cette attitude. La confiance totale du Christ à son Père, jusqu’à accepter la Croix, est l’expression remarquable de ce qu’est la Foi. La Foi, c’est lorsque nous nous donnons entièrement, comme le Christ.
Nous y sommes ! La Foi, c’est le renoncement à toutes les habitudes, c’est l’élan audacieux qui vous pousse vers l’inconnu, vers cet ami qui a besoin d’aide, ce malade, cette personne qui vous pose une question imprévue. La Foi, c’est l’audace qui ambitionne tout et qui exècre la petitesse et la mesquinerie ; La Foi, c’est ces liens qui nous relient à ceux qui sont différents. La foi c’est se lever et aller vers Dieu.

La Foi, c’est croire, comme la liturgie nous y invitait le 7 Juin, que le Pain devient le Corps du Christ, et le vin le sang du Christ. C’est croire que le fait même d’être rassemblés au nom du Christ permet d’accueillir la présence réelle du Christ pendant la messe.
C’est ainsi que tous, sœurs et frères du Christ, vous êtes prêts à attester de votre Foi, sans restriction, parce que vous vous savez liés, par le Christ vivant, à ce qui existe de plus profond et beau en ceux et celles qui vous entourent et à tous ceux qui édifient le monde.

Jean-Pierre Delmas, votre curé

Répondre à cet article