Qu’ est ce que le Carême ?

Jeudi 18 janvier 2018, par Service Communication // Le mot de notre curé

Le nom Carême vient du latin "quaresina" altération de"quadragesina dies" qui signifie quarantième jour, étant entendu que le temps de Carême se situe quarante jours avant Pâques.
Ce temps est un temps de conversion et de préparation à la Pâques qui est le cœur de la foi chrétienne avec la célébration de la Résurrection de Jésus Christ.
La durée du temps de Carême fait référence aux quarante années passées au désert par le peuple d’Israël entre sa sortie d’Égypte et son entrée en terre promise. Cette durée renvoie aussi aux quarante jours passés par Jésus au désert entre son baptême et le début de son ministère publique.

Comment nous, Gourdonnais, pourrions nous vivre ce temps fort de l’année liturgique ?
Nous sommes invités à nous préparer à la fête de Pâques en entrant dans le combat spirituel de Jésus ci-dessus évoqué et qui consiste essentiellement à prier avec lui, à jeûner avec lui, à partager avec les plus démunis.

1) La prière
Nous devons prendre le temps, au milieu de nos activités quotidiennes, pour nous recueillir et prier à l’exemple de Jésus qui savait s’arracher à la foule pour prendre un temps d’intimité avec Dieu le Père.
2) Le jeûne
Jésus a passé quarante jours et quarante nuits au désert sans manger ni boire. Nous ne pouvons pas l’imiter parfaitement mais nous pouvons lutter contre le péché en mortifiant nos corps par des privations volontaires de nourriture ou de boisson si notre état de santé le permet. Nous pouvons purifier nos yeux de toutes les images obscènes dont regorgent les médias .
3) Le Partage
Le but du jeûne n’est pas seulement la purification, mais le partage aussi qui consiste à donner ce que nous avons pu économiser en nous privant, aux personnes qui jeûnent involontairement par manque de moyens pour s’acheter de la nourriture. Nous sommes invités à développer la solidarité à l’intérieur de nos communautés chrétiennes en visitant ou en aidant les personnes qui ont besoin d être assistées (Maladie, dépendance physique, handicap, etc.)
4)La Pénitence-Réconciliation
Nous pouvons marquer notre désir de conversion par la réception plus régulière du sacrement de la Pénitence et de la réconciliation. Dans ce sacrement, Dieu ouvre largement son cœur miséricordieux et compatissant à toute personne de bonne volonté car si notre cœur nous accuse, Dieu est plus grand que notre cœur et il nous connait.

Gourdonnais et Gourdonnaises, engageons nous sur la longue route du temps de Carême avec foi, courage et persévérance. Portons nos croix et marchons derrière Jésus pour mourir et ressusciter avec lui le jour de Pâques.

Bon et saint temps de Carême à tous et à toutes.

Père Théotime SOMDA

Répondre à cet article