"Tout pouvoir m’a été donné"

Samedi 26 mai 2018, par Secretariat // Le mot de notre curé

Jésus est entré dans le monde dans la faiblesse d’un nouveau-né, la pauvreté d’une mangeoire et l’exclusion des exilés. Dans son
humanité, il était ignorant et impuissant, lui, le Fils de Dieu, éternel, égal en tout au Père !
Dans sa vie publique, ses parents l’ont éduqué à la vie et à la foi, il a appris d’eux à prier alors que tout son être était en permanence uni au Père dans l’Esprit.
En grandissant, son unité avec Dieu - sa divinité - est devenue de plus en plus consciente et évidente pour lui et son entourage, d’abord dans les miracles, dans son style de vie, dans la profondeur de ses Paroles. C’est d’ailleurs l’unique raison, au final, pour laquelle il a été condamné : "il se prend pour Dieu, cet homme !"
Aussi, quand les disciples rencontrent le Ressuscité, ils comprennent bien qu’ils ont vécu dans une proximité déroutante avec Dieu : "notre rabbi, c’était le Fils de Dieu !" Cet homme avec qui nous avons
marché, mangé, vécu, il est cet être suprême d’où viennent toutes choses en ce monde et pour qui tout existe ! Il est UN avec le
TOUT-PUISSANT !
En nous promettant, au jour de l’Ascension, d’être AVEC NOUS
jusqu’à la fin du monde, Jésus nous offre à nous aussi ce même
cadeau : vivre dans l’intimité de Dieu, en le recevant dans les
sacrements...
Alors il me tarde forcément la prochaine messe ou la prochaine
confession plus que tout autre chose en ce monde !

père David REVEILLAC+

Répondre à cet article