Une goutte d’eau dans un océan d’amour.

Samedi 5 octobre 2019, par Secretariat // Le mot de notre curé

L’idolâtrie du peuple Hébreu, l’adultère du roi David, la persécution de l’Eglise par Paul, l’ingratitude du fils prodigue ne viendront jamais à bout de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Il va en effet au devant des pécheurs et nous invite à nous réjouir avec lui de leur retour au bercail. 
 Nos péchés sont juste une goutte d’eau dans l’océan d’amour et de tendresse de Dieu pour nous. Aucun péché n’est plus grand que sa miséricorde. Tout cela doit nous
rassurer et nous inciter à recourir à la miséricorde de Dieu lorsque nous nous rendons compte que nous nous sommes éloignés du bercail .N’hésitons donc pas à prendre d’assaut nos confessionnaux pour goutter à la joie d’être pardonnés, réconciliés avec Dieu et nos frères et sœurs.
Père Théotime SOMDA.

Répondre à cet article