Vigilance, Amour, Fidélité.

Vendredi 10 novembre 2017, par Secretariat // Le mot de notre curé

Chers paroissiens(nes) ; au sortir de la fête de la Toussaint que nous avons vécu comme un moment intense de notre vie paroissiale, nous voici relancés sur le chemin combien difficile mais noble de la Sainteté. Ce chemin est encore long et la fatigue peut facilement s’inviter avec la tendance naturelle de baisser la garde, de nous enfermer et de dormir tranquillement, surtout que l’hiver frappe déjà à nos portes !
A travers la parabole des dix vierges folles et dix vierges sages dans l’évangile de ce 32ème Dimanche du Temps ordinaire, Jésus nous invite à la vigilance, à l’amour et à la fidélité.
La vigilance n’est pas synonyme de peur ou d’angoisse. Il nous faut au contraire apprendre à maitriser nos impressions qui doivent être faites de crainte filiale vis-à-vis de Dieu. « Théo-timao » (crainte de Dieu). Nous devons attendre avec nos lampes allumées, c’est-à-dire les lampes de la foi entretenues pour l’amour de Dieu et du prochain.
Cet amour s’exprimera au quotidien à travers nos pensées, nos paroles et nos actions positives vis -à-vis de Dieu et du prochain. Nous sommes des serviteurs et des servantes de Dieu. Ce que Dieu attend de nous, c’est que nous soyons fidèles. Etre fidèle, c’est être sage et prévoyant, toujours prêt pour le service.
« Dieu qui est bon et Tout-Puissant, éloigne de nous tout ce qui nous arrête, afin que sans aucune entrave, ni d’esprit, ni de corps, nous soyons libres pour accomplir ta volonté » AMEN !

Père Théotime SOMDA

Répondre à cet article